Comment calculer la plus value ?
Maison-a-louer.xyz » Mon immo » Comment calculer la plus value ?

Comment calculer la plus value ?

Lorsque nous mettons en vente nos biens, nous le faisons dans l’espoir d’en tirer un maximum de bénéfices. Sauf dans les cas où nous nous retrouvons en situation financière délicate et où toute entrée d’argent est bonne à prendre.

Cette logique de bénéfices est ce qu’on appelle une plus-value. Comment calculer la plus-value sur un bien ? Nous vous disons ici comment procéder, avec une attention particulière sur les biens immobiliers.

Comment se fait le calcul de la plus-value sur un bien ?

La définition donnée à la plus-value est celle du résultat qui est obtenu en effectuant la différence entre le prix de vente de votre bien et le prix d’achat. Bien avant de faire cette différence, vous devez savoir quels paramètres prendre en compte dans le prix d’achat et ceux à prendre en compte comme prix de vente.

Ainsi, pour ce qui est du prix d’achat, il ne s’arrête pas au montant que vous avez déboursé pour acquérir le bien. Vous devez également prendre en compte tous les frais déboursés chez le notaire lors de l’acquisition du bien. S’il s’agit d’un bien immobilier, vous devez ajouter à tout ça les frais de rénovation si vous en avez fait et aussi les frais en rapport avec tout type de raccordement.

De l’autre côté, le prix de vente regroupe non seulement le montant déboursé par l’acheteur pour prendre le bien, mais également d’autres frais connexes. Ces frais connexes sont généralement les frais de notariat payés par l’acheteur et les frais payés par l’acheteur pour les diagnostics. Les diagnostics sont obligatoires pour tout type de vente de bien. Ce sont eux qui certifient de l’état de votre bien à la vente.

Une fois les deux cumuls faits, vous pouvez faire la différence entre les deux montants trouvés. Le résultat que vous allez obtenir est votre plus-value.

La taxe sur la plus-value faite sur un bien immobilier

Si vous avez effectué une plus-value sur la vente d’un bien immobilier, sachez que cette plus-value peut ne pas vous revenir entièrement de droit. Elle peut être soumise à une taxe. Cette taxe est appelée taxe sur la plus-value et répond aux critères suivants :

  • si le bien immobilier vendu est une résidence secondaire, la plus-value réalisée est sujette à une taxe de 36,2 %
  • si le bien immobilier vendu est votre résidence principale, un bien disposant d’une valeur inférieure à 15 000 euros ou un bien vous appartenant depuis plus de 30 ans, il bénéficie d’une exonération de taxe sur la plus-value
  • si le bien immobilier vendu est un terrain considéré comme constructible, vous bénéficiez d’un abattement situé entre 70 et 100 % sur la taxe sur la plus-value.

Il faut également savoir que la taxe de 36,2 à laquelle est soumise votre résidence secondaire n’est pas fixée de façon arbitraire. Elle constitue la somme de deux types d’impôts.

Il s’agit d’une part de l’impôt sur le revenu qui est fixé à 19 % et qui s’applique à l’entièreté de la plus-value faite sur un bien qui a moins de 5 ans d’âge et subit progressivement un abattement quand le bien a entre 5 et 23 ans. Les prélèvements sociaux constituent le second type d’impôts et sont de 17,2 % qui s’appliquent également à un bien détenu depuis moins de 5 ans. Ils subissent progressivement un abattement quand le bien a entre 5 ou 30 ans.