Comment lire un diagnostic de performance énergétique ?
Maison-a-louer.xyz » Mon immo » Comment lire un diagnostic de performance énergétique ?

Comment lire un diagnostic de performance énergétique ?

Pour mieux protéger l’environnement en réduisant l’émission des gaz à effet de serre, les autorités françaises ont rendu obligatoire l’établissement d’un DPE pour chaque maison. Le Diagnostic de Performance Électrique est adressé au propriétaire ou au locataire de la maison. Dans cet article, nous vous expliquerons comment mieux lire le DPE.

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) est un document qui informe sur la consommation générale en énergie d’une habitation qu’elle soit ancienne ou neuve. Il comporte trois parties qui se résument comme suit :

  • les informations générales avec une description des éléments énergétiques du logement
  • l’étiquette énergie
  • l’étiquette climat.

Les informations générales du Diagnostic de Performance Électrique

Elles concernent le logement, le propriétaire du logement et le diagnostiqueur. On y retrouve le nom du propriétaire de l’habitation ainsi que l’adresse, le type et la superficie du bâtiment. De plus, le nom du diagnostiqueur et celui de la société de laquelle il provient, y figurent.

La description des éléments énergétiques présente l’équipement de l’habitation. Cela prend en compte l’appareil de chauffage et l’eau chaude sanitaire, le système de refroidissement et la ventilation. Il renseigne sur le type d’énergie utilisé dans la maison (gaz, électricité, fioul, bois) et sur la consommation énergétique annuelle des équipements (en kWh). Cette consommation énergétique est relative à l’énergie primaire et l’énergie finale.

Le DPE vous donne également des informations sur la quantité de gaz à effet de serre que vous produisez. Après, vous verrez des recommandations pour améliorer la performance énergétique du bâtiment et du logement.

L’étiquette Énergie

Elle est élaborée à partir de la consommation en énergie de votre logement et vous informe sur l’efficacité de l’habitation. Le classement qui y est fait prend en compte la situation géographique de l’habitation ainsi que son année de construction.

L’étiquette Énergie comporte 7 niveaux d’énergie notée par les lettres A à G, avec des couleurs allant du vert au rouge. La classe A (vert) indique les logements qui consomment le moins en énergie. La classe G (rouge) indique les habitations qui consomment le plus en énergie.

La consommation est exprimée en kWh d’énergie primaire consommée par an (kWhEp/m2.an). Elle est répartie de la façon suivante :

  • A : moins de 50
  • B : de 51 à 90
  • C : de 91 à 150
  • D : de 151 à 230
  • E : de 231 à 330
  • F : de 331 à 450
  • G : supérieur à 450.

Quand vous atteignez déjà la classe D ou plus, le DPE est suivi de quelques recommandations pour améliorer la performance électrique de votre habitation. Elles peuvent vous proposer le remplacement du système de chauffage ou améliorer l’isolation.

L’étiquette Climat

Elle est conçue à partir de l’émission du gaz à effet de serre (GES). Elle est exprimée en kilogrammes équivalant gaz carbonique par m² et par an (kégCO2/m2). Ses couleurs vont du mauve clair au violet foncé, et comportent aussi 7 niveaux (A à G). Autant on s’éloigne du niveau A, autant le violet devient foncé, et plus l’habitation est polluante.

Cette étiquette a pour but de sensibiliser et d’informer sur les GES, de sorte qu’ils soient considérés dans le mode de fonctionnement du logement. Cela implique le chauffage et la source d’énergie utilisée dans l’habitation.